Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Martha - Love Keeps Kicking

 

martha.jpg

Label : Big Scary Monsters

Sortie : 05/04/19

Format : CD / LP

Disponible : Partout

En écoute

 

Tu (tu m'excuses si je te tutoie) ne jures que par les grandes voix, celles qui foutent des frissons ou celles capables de performances techniques ? Tu n'apprécies que les groupes qui se veulent expérimentaux, qui se targuent d'évoluer ou qui ne considèrent un nouvel album que comme une nouvelle recherche ? Tu penses que la musique est est quelque chose de sérieux et d'artistique ? Tu peux cesser de lire ce billet et nous laisser entre amateurs cherchant d'abord et avant tout à prendre du plaisir quand on écoute un disque. Et du plaisir en écoutant le nouvel album de Martha, on en ressent un max...

 

J'aurai pu recopier pour parler de Love Keeps Kicking ce que j'avais pu écrire sur Courting Strong ou Blisters in the Pit of My Heart, ses deux prédécesseurs. Car des les premières secondes de guitare de l'introductif 'Heart Is Healing' on constate que le groupe venu de Durham n'a pas changé sa formule d'un iota, soit du pop-punk survitaminé et fun, soit 11 titres pour 30 mn de musiquer qui dépote... Rien de nouveau sous le soleil mais c'est fait avec une telle honnêteté, une telle énergie, une telle candeur et une telle joie communicative que ça marche à fond, au point que d'apparentes faiblesses comme les chants pas forcément... académiques, deviennent d'indéniables atouts.

 

Alors les morceaux se succèdent comme autant de petits tubes potentiels, à coup de riffs incendiaires, de mélodies entraînantes, de refrains à beugler en choeur, de "woo hoo", bref de toutes ces petites choses qui peuvent être aussi bien ridicules que géniales et qui sont ici juste un concentré de plaisir. Si je ne classais pas mes disques par ordre alphabétique, je mettrais ceux de Martha entre Idlewild et The Spook School, c'est vous dire si c'est bien...

 

 

 

lyle

 

jauge8.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Facebook

 

Écrire un commentaire