Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Cherry Glazerr + Dream Nails, l'Espace B, le 18 mai 2017

 

Changement de jour, changement d'ambiance, car l'Espace B est plein ce soir (il faut dire que la tête d'affiche a eu droit à pas mal de presse) mais le public va se montrer beaucoup plus sage (bien que très vocal) que le jour précédent pour Communions...

 

dream nails.JPG

 

Changement aussi au niveau de la première partie car le quatuor féminin londonien va être tout simplement excellent ! OK, Dream Nails n'invente rien mais a bien compris que pour ce genre de musique et de concert, il faut : 1. du bruit, 2. de la mélodie, 3. de l'énergie, 4. du fun et 5. ouvrir sa gueule. Contrat plus que parfaitement rempli avec une chanteuse qui ne tient pas en place, des musiciennes dynamiques et des chansons aussi courtes qu'explosives. Certes rien de neuf au rayon riot grrrl, mais ce type de discours et de musique semble plus indispensable que jamais en 2017.  Et c'était tellement bien que pour la première fois de ma vie, j'ai acheté un EP, en l'occurence leur DIY (what else ?), en digital. Bon j'aurais bien aimé que le fanzine qui allait avec, soit encore disponible...

 

N'y allons pas par quatre chemin, le concert de Cherry Glazerr fut une immense déception. Du moins la petite demi-heure que j'en ai vu. Car, sans doute pour la première fois de ma vie, j'ai quitté le concert du groupe que j'étais venu voir bien avant la fin, et pas pour des raisons d'horaires (pour une fois respectés) ou de niveau / qualité sonore (certes discutable). Mais parce que ce que le groupe proposait ne me convenait absolument pas. Quand a retenti l'intro du sublime 'Nuclear Bomb', j'ai espéré que les deux morceaux précédents n'aient été qu'une brutale mise en bouche. Au bout d'une minute, j'ai compris que rien de ce que j'aimais tant dans Apocalipstick et son prédécesseur ne me serait proposé ce soir. Qu'au lieu d'un mélange de mélodie irrésistible, de chant mutin et d'énergie bruitiste tout en contrôle, j'aurai droit à une bouille sonore à base de batterie violentée et de guitare saturée avec une chanteuse semblant partie dans une autre sphère... R'n'r diront certains, massacre de mon disque de l'année pour moi. Alors 3 ou 4 chansons plus tard, j'ai arrêté les frais...

 

 

Facebook Cherry Glazerr

Facebook Dream Nails

 

Écrire un commentaire