Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Blushing - Blushing

 

blushing.jpg

Label : Wallflower / Hands and Movement

Sortie : 06/09/19

Format : CD /LP / MP3

Disponible : En dessous

En écoute

 

Voilà un des nombreux groupes découverts grâce à l'excellent et regretté The Blog That Celebrates Itself. Qui avait en plus offert une des meilleures reprises sur l'excellent tribute Lovelife, A Homage to Lush. L'attente était donc très forte pour ce premier album des texans Blushing. Avec une petite appréhension : le groupe n'allait-il pas sonné un peu trop comme le quatuor londonien et par la même comme les groupes du label 4AD autour de 1990 ?

 

Réponse : beaucoup (mais jamais trop) et en même temps finalement pas tant que ça ! Oh certes, il y a là une voix féminine, des passages de guitares et des mélodies alanguies qui auraient facilement trouvés leur place sur Scar ou Spooky (et sous ma plume c'est un sacré compliment, Spooky étant dans mon top10 all-time) mais il se dégage des 10 titres de Blushing quelque chose, peut-être pas de moderne (et sûrement pas de nouveau), mais à coup sûr de maintenant.

 

L'ambiance générale est ainsi bien plus énergique et électrique que dans la plupart des disques dream-pop / shoegaze de l'époque. Les guitares sont parfois bien plus lourdes que ce à quoi on est habitué.  Des influences psych- et post-rock se font sentir. Le côté hypnotique et cotonneux est souvent contrebalancé par des mélodies irrésistibles qu'on se surprend rapidement à reprendre en chœur. Le chant est affirmé et puissant tout en gardant par moment un côté ouaté et cristallin.

 

Bref, nous sommes en face d'un vrai bon disque de shoegaze de 2019, montrant qu'il ne s'agit pas d'un genre passéiste et nostalgique, mais bien d'un genre de musique actuel qui a encore plein de choses à nous apporter.

 

 

 

lyle

 

jauge9.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Facebook

Écrire un commentaire