Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Her Name Is Calla - Animal Choir

 

her name.jpg

Label : Dunk!

Sortie : 31/05/19

Format : LP (épuisé) / MP3

Disponible : En dessous

En écoute

 

Pour une fois. la date tardive de ce billet n'est dû, ni à ma fainéantise légendaire, ni à mes occupations annexes (des enfants ça s'appelle), ni à mes difficultés notoires à écrire. Il m'a juste fallu un temps certain (voire un temps certain) pour faire le deuil d'un groupe qui aura été un de mes groupes préférés de ces 10 dernières années, ainsi que pour digérer un dernier opus d'une intensité et d'une ambition plutôt rares dans le paysage musical actuel.

 

Pour moi les années 2010 auront été pleines de groupes singeant avec plus ou moins de bonheur des genres nés 10 à 50 ans auparavant (garage, post-punk, folk, sheogaze, post-rock....) et d'autres cherchant à amalgamer avec plus ou moins de bonheur 2 / 3 /4  genres nés 10 à 50 ans auparavant... Au final beaucoup d'albums provoquant un "waouh c'est vachement bien ça dans le genre" mais très peu d'albums provoquant un "putain ça déchire ça, j'avais jamais rien entendu de pareil, j'suis grave in love !"

 

Her Name Is Calla aura été un des rares groupes à provoquer chez moi ce genre de réaction ces dernières années (avec Esben & The Witch) et fera sans aucun doute partie (avec Esben & The Witch)(mais aussi Songdog, Last Harbour ou Savoy Grand) des rares groupes des années 2000 à faire partie de mon panthéon personnel (oui, je suis un vieux con, et ?). Chacun de ses albums aura réussi à me hanter, à me posséder, à me fasciner et à habiter ma platine de façon non seulement durable mais régulière.

 

Ce dernier album est sorti sur l'excellent label / organisateur de festival belge Dunk! Records spécialisé dans la musique dite post-rock. Ce sublime Animal Choir mérite-t-il un tel qualificatif ? Non si on se réfère à ce qu'est devenu ce genre hyper-codifié avec ses propres sous-genres voire sous-sous-genres. Oui si l'on considère qu'il s'agit d'une musique au-delà du rock et de tout ce qu'il représente. D'une musique ayant ingurgité et digéré des tonnes de choses pour créer son propre univers.

 

Animal Choir est une sorte de symphonie brisée, tantôt mélodique tantôt discordante ; tantôt apaisée tantôt brutalement noisy ; tantôt planante, tantôt glacante... Le chant de T.E Morris y est plus plaintif et déchirant que jamais. Et il se dégage une sorte de puissance invraisemblable. Her Name Is Calla s'en est allé. Mais j'ai la certitude que d'ici 10 ans leur musique sera une référence.

 

lyle

 

jauge10rouge.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Facebook

Écrire un commentaire