Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Is Bliss - Strange Communication

 

is bliss.JPG

Label : Club AC30

Sortie : 07/06/19

Format : CD / LP

Disponible : Import

En écoute

 

Il est parfois bon de laisser les choses se décanter un peu... Après deux mois et une bonne grosse dizaine d'écoutes, je ne savais toujours pas si le premier album d'Is Bliss était juste un album de plus dans un genre / niche plutôt riche en nouvelles sorties ces dernières années ou le disque de référence d'un des plus sûrs espoirs de la scène shoegaze après deux premiers EP très prometteurs. Ni si je pouvais supporter sur le long terme le chant de Jimmy Stuart. Après deux mois d'abstinence, j'ai enfin mes réponses...

 

En remettant Strange Communication sur la platine après plusieurs semaines, une immédiate sensation de familiarité s'est faite jour dès les premières notes lumineuses de guitare de 'Belong'. Une délicieuse sensation d'être enveloppé dans un cocon et de ressentir chaque instant. Et elle ne m'a pas quitté jusqu'aux dernières secondes de 'Lost Thoughts'. Avec immédiatement un sentiment de manque et l'envie (bientôt satisfaite) de tout reprendre depuis le début...

 

Alors certes, Is Bliss ne révolutionne rien. Mais on a rarement vu un tel équilibre entre puissance mélodique et effets de guitares sans jamais pour autant verser dans un quelconque côté pop. Rythmique naviguant entre brutalité et tribalisme, guitare projetant des rayons de soleil avant de virer à l'orage, ambiance ouatée se transformant en tornade, le trio de Portsmouth doit autant au psyché et au post-rock qu'au shoegaze, à Spacemen 3 ou (The) Verve que MBV.

 

Reste que le chant de Jimmy Stuart manque sérieusement d'amplitude, de variété et d'émotion et qu'il pourra être un repoussoir pour de nombreux auditeurs. Mais il sait finalement se faire assez rare et mettre en valeur la musique, faisant définitivement de Is Bliss un groupe majeur de la scène shoegaze.

 

lyle

 

jauge8.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Facebook

Écrire un commentaire