Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Winter - Ethereality

 

winter.jpg

Label : Everything Blue

Sortie : 06/04/18

Format : CD / LP / MP3

Disponible : Partout

En écoute

 

Il y a quelque chose de désespérant à constater que si la dream-pop est revenue à la mode au point que de nouveaux albums allant de médiocres à honorables ne cessent d'envahir les rayons des disquaires (Tallies et Methyl Ethel depuis le début 2019 par exemple), un des groupes, si ce n'est LE groupe le plus intéressant du genre en ce moment n'est lui quasiment pas distribué. Et affirmons le de suite, Ethereality de Winter est sans aucun doute mon album dreamy préféré de ces cinq dernières années. Et d'assez loin... Et pas seulement pour son excellent titre !

 

Le premier point fort en tout cas celui qui frappe immédiatement, c'est le superbe chant de la brésilienne Samara Winter d'une douceur et d'une fluidité infinies, avec juste une bonne petite pointe de piquant pour relever la sauce. Contrairement à tant d'autres voix féminines dans le genre, elle évite absolument les côtés vaporeux et mutins ainsi que les effets entendus mille fois. Et elle est capable régulièrement de se montrer bien plus musclée et volontaire comme dans le nerveux 'You don't know me'. Un grand plaisir à chaque nouvelle écoute.

 

Mais ce qui permet de revenir sur l'album encore et encore sans jamais se lasser c'est la grande richesse des mélodies et des ambiances qui le composent. Ce qui rend d'ailleurs très réducteur finalement le qualificatif de dream-pop pour caractériser Ethereality. On y retrouve ainsi des moments plus franchement shoegaze, d'autres un peu post-punk ou évoquant l'indie rock 90's. Mais toujours réapproprié avec le son du groupe, ce qui donne à l'ensemble une impeccable cohérence alors que chaque titre est très individualisé (pas courant dans la plupart des albums dreamy) et extrêmement accrocheur (il y a à 10 petits tubes potentiels).

 

Bref impossible de ne pas vous conseiller cet excellent album que je ne cesse d'écouter depuis bientôt huit mois et de ne pas espérer que la demoiselle et son groupe finiront par trouver un label digne de leur talent.

 

lyle

 

jauge9.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Facebook

 

Écrire un commentaire