Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Exploration Team - Five Songs

 

exploration team.jpg

Label : /

Sortie : 21/09/18

Format : MP3

Disponible : En dessous

En écoute

 

Alors que je n'arrive presque plus à / n'ai plus le temps de prendre la plume pour évoquer les sorties musicales, les rares fois en 2018 où j'ai fait cet effort auront été presque toujours pour des sorties digitales "gratuites" souvent franchement anonymes. Et là on touche un peu le pompon avec Exploration Team puisque le groupe s'est semble-t-il séparé sur un dernier concert quelques jours après la sortie de ce premier EP sans même avoir atteint les 200 "likes" FB que même dlmds a (péniblement il est vrai) franchie.

 

Oui mais voilà, Five Songs (bel effort pour le titre les gars)(mais la pochette est belle, on dirait un détail d'un tableau de Courbet) est sans doute le meilleur EP indie / twee pop entendu cette année et il tourne en boucle depuis maintenant un mois. La recette est pourtant simple et usée jusqu'à la corde : rythmique basique et entraînante, guitare hésitant sans cesse entre jangly, surf et dreamy, tout ça avec une jolie petite voix féminine fragile. Mais quand elle est aussi bien réalisée, je ne peux que craquer !

 

Et ça commence très fort avec le tubesque 'Death Bed' qui ressemble à une pépite échappée d'une compilation de type C86 où d'un single oublié de chez Sarah / Slumberland Records. Immédiatement mémorisé, il est quasi impossible de ne pas se balancer et de taper doucement du pied à chaque fois qu'on l'entend. Et le chant de Allison Geyer donne un délicieux côté doux-amer et mélancolique à un texte certes simple mais qui rappellera des souvenirs à tout le monde...

 

Si les trois titres suivants restent fort efficaces et savent varier légèrement les rythmes et les ambiances, ce qui est souhaitable dans ce genre de musique qui a tendance à être vite répétitive dès que les chansons ne sont pas marquantes, ils sont néanmoins un bon ton en dessous et j'avoue ne pas trop apprécier la voix masculine qui vient maladroitement accompagner certains passages de 'A "Million Tears"' et de 'Brighton Rock'.

 

Mais Five Songs finit en apothéose sur un 'The Gift Upon The Shore' au rythme très enlevé et à la mélodie irrésistible, où l'on retrouve cet espèce de bonne humeur mélancolique (c'est un peu comme de sourire dans le froid...) qui caractérise ce très bon premier (et donc a priori dernier) EP. Au revoir et merci donc, Exploration Team, on ne pourra que conseiller à tout le monde d'aller télécharger Five Songs ainsi que le deux-titres qui l'a précédé.

 

lyle

 

jauge8.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Facebook

 

Écrire un commentaire