Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Thousand Watt Burn + Cylew, le Supersonic, le 1 septembre 2018

 

Triple programme pas forcément pile poil dans mes goûts ce soir au Supersonic, mais avec la rentrée, les envies de sortie ont explosé alors on va voir ce que ces groupes garage / heavy rock / stoner ont dans le ventre...

cylew.jpg

Un batteur qui tape comme un fou, un guitariste qui en fait des caisses, une chanteuse qui envoie la sauce, Cylew ne fait pas dans la dentelle mais le fait bien. Six titres, à peine 30 mn, de l'énergie, de la sueur, de bons gros riffs (bon quelques gros solos 80's style étaient dispensables...), un côté à la fois brutal et entraînant (le seul (et très bon)  titre un peu groovy n'est pas sans faire penser au début de Gossip), le quatuor fait très bien le job, avec une très belle présence scénique, quelque part entre garage, punk et heavy rock à l'ancienne. Bon, tout ça n'est pas franchement mon truc, mais c'est super pro, franchement bon et efficace, en particulier quand les vieux cons comme moi se rappellent de ce qu'on se tapait il y a 25/30 ans comme premières parties francaises... Deux petits regrets : un chant à peine audible quand la batterie occupe 80% de l'espace sonore, et un batteur qui en fait un peu trop pour faire monter l'ambiance : "Faites du bruit", il faut le laisser à l'insupportable Nagui...

 

thousand.jpg

A la fois plus violent, plus sombre, moins gras et plus varié, Thousand Watt Burn va être beaucoup plus à mon goût. Les instruments et le chant sont beaucoup mieux équilibrés dans le mix sonore et le quatuor va se montrer très inspiré (et très dark) dans un genre (le stoner rock) qui a tendance à m'ennuyer très très vite. La chanteuse se montre très convaincante aussi bien quand elle susurre que quand elle éructe, le guitariste se montre particulièrement brillant, et les compositions sont d'une grande efficacité (leur premier EP est en téléchargement libre sur Bandcamp...) : ça ne donne pas forcément envie de bouger, mais ça vous prend le corps et la tête... Le public ne s'y trompe pas en étant particulièrement enthousiaste pour un set bien trop court...

 

Le son malheureusement bien trop fort au Supersonic nous invite à ne pas attendre, avec de gros regrets, la performance de Thunderpussy... Un autre jour peut-être...

 

Facebook Thousand Watt Burn

Facebook Cylew

 

 

Écrire un commentaire