Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

David Ford, la Dame de Canton, le 22 avril 2017

 

Je ne m'attendais pas à revoir David Ford si peu de temps (oui, un an ça passe très vite) après son premier passage parisien, surtout qu'il n'a pas d'actualité nouvelle (il nous apprendra qu'un nouvel album a été enregistré mais qu'il ne sait pas encore quand il sortira). Malheureusement il n'y a guère plus de monde que la dernière fois pour celui que je considère comme un des singers-songwriters les plus doués de sa génération...

 

ford.jpg

 

Et ce coup-ci, il n'est pas tout seul puisque c'est en trio qu'une grosse moitié des morceaux sera joué, ce qui leur donnera un côté d'autant plus roots que le gars David semble de plus en plus influencé par la musique folk d'outre-Atlantique. Si son dernier (et excellent) album Charge sera joué presque entièrement (mais malheureusement pas 'Isn't it strange', peut-être bien mon titre favori), on nous gratifiera également de quelques titres plus anciens dont le superbe 'I'm alright now' qui lui donnera l'occasion de s'amuser encore une fois d'avoir reçu une victoire de la musique pour l'adaptation qu'en a fait Miossec pour Johnny,  ainsi que de petites nouveautés qui donnent l'eau à la bouche (voilà sans doute l'album que j'attends le plus pour 2017 !).

 

Si M. Ford met toujours autant son âme et ses tripes sur scène, la formation trio semble lui permettre de ne pas aller trop loin dans l'émotion et de ne pas submerger son public, petit défaut qu'on lui avait parfois trouvé la première fois. Les titres s'enchaînent sans aucune baisse de qualité (quel beau répertoire en quatre albums seulement), l'artiste semble prendre autant de plaisir que nous et s'amuse avec le public, en demandant par exemple si on veut maintenant une chanson gaie ou triste (évidemment le public en réclame une gaie alors qu'il n'en a pas, juste des tristes, des très tristes et des "en colère") et l'on passe une délicieuse soirée. Elle se termine par une très belle version de 'Every Time' avant laquelle il nous raconte que quels qu'aient été ses apparents "échecs", il ne changerait rien, la joie de pouvoir partager sa musique depuis 20 ans  est une réussite suffisante et qu'il espère pouvoir le faire encore longtemps. Vu les applaudissements reçus, il n'est pas le seul ! A bientôt, Monsieur David Ford, sur disque et sur scène.

 

Facebook

 

Commentaires

Pour l'anecdote, je fais passer David Ford à nouveau au même endroit le vendredi 6 Octobre prochain.

http://www.damedecanton.com/event/david-ford-1ere-partie-parnell/

La première partie sera assurée par l'excellent chanteur français Parnell, dont le répertoire va parfaitement avec celui de David Ford.

J'espère vous y voir nombreux.

JLuc

Écrit par : Jean-Luc | 13/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire