Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Dakota - Leda

 

dakota.jpg

Label : /

Sortie : 26/10/16

Format : CD / MP3

Disponible : En dessous

En écoute

 

Je m'étais pourtant bien promis de ne plus parler d'un seul disque paru en 2016, année pourrie sur bien des plans. Et puis entre la pauvreté des sorties de janvier / début février et l'arrivée tardive dans ma BAL de petits trucs sortis à la fin de l'année, je me suis retrouvé à écouter (et apprécier) des disques sortis dans cette année honnie. Mais promis, après celui-là, j'arrête...

 

Il faut dire que j'ai lu très peu de choses (et rien en France) sur le nouveau six titres des quatre hollandaises Dakota alors qu'il mérite bien des hommages. Et en tout cas plus de considération que de se voir coller une étiquette "dreamy" bien trop commune et désormais totalement dénuée de sens. Car pour moi ces charmantes ritournelles doivent bien plus à Kate Bush, Tanya Donelly voire aux Sundays ou à Linoleum (méconnu groupe britpop) qu'a tous les Mazzy Star ou Cocteau Twins de la terre...

 

Rien que le fait que le chant n'est jamais murmuré et que les guitares ne s'envolent jamais en nappes vaporeuses, est une bonne indication sur le fait que Dakota n'est pas (vraiment) un groupe dream-pop. Le chant féminin est ici affirmé, puissant et déterminé alors que les mélodies sont plutôt punchys, n'hésitant pas même, par moment, à faire preuve d'une pointe de groove, tandis que l'instrumentation, elle, est franchement indie rock. Au final, si Dakota nous propose un long EP certainement très pop et nous laissant, par moment dans un état de rêve éveillé, il n'est certainement pas dream-pop. Il est en revanche vraiment très bon.

 

lyle

 

jauge8.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Facebook

 

Écrire un commentaire