Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

 

Sibling - Miserable Love

 

sibling.jpg

Label : Little Rocket

Sortie : 30/11/16

Format : MP3

Disponible : En dessous

En écoute

 

Le parfait équilibre entre énergie et agressivité rock, mélodie et douceur pop, voilà le graal que semblent chercher les groupes britanniques depuis des décennies avec des réussites inoubliables ('Teenage Kicks' vient immédiatement à l'esprit) et des milliers de morceaux mineurs qui ont, sur quelques jours ou quelques mois, trouver une petite place dans les coeurs, fait remuer les fesses ou hurler des paroles débiles.

 

Nouveau prétendant à cette quête du morceau ultime, Sibling est un trio qui nous vient de Maidenhead et qui commence à sérieusement faire parler de lui sur la seule foi d'un premier EP sacrément couillu. Batterie heurtée, torrent de guitares, chant mâle mais fragile partant d'un seul coup en cri, choeurs énergiques, et d'un seul coup petit passage tout en douceur, les ingrédients ne sont pas nouveaux mais la recette reste bonne...

 

Etrangement, l'indie rock de Sibling semble échapper de la période 97-03 et aurait tout à fait eu sa place dans un NME de l'époque. Un petit peu d'Idlewild ('Circles'), de Hell is for Heroes ('Circles') mais avec un son plus actuel et une sorte de petit fond de tristesse. 'Miserable Love' serait ainsi une sorte de morceau post-emo qui se serait débarrassé de tout patho et de décorum bruitiste pour concentrer l'émotion.

 

Si le 'Sick of Me' qui conclut l'EP est plus traditionnel et semble créer pour faire rugir les stades, il confirme que Sibling fait partie des noms à suivre pour 2017.

 

lyle

 

jauge8.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Facebook

 

Écrire un commentaire